Arts d’Afrique et d’Océanie : le haut de gamme est à Drouot

Artkhade

Paris, 5 novembre 2019

/

Des pièces dignes de figurer dans un musée. Pour sa vente d’arts d’Afrique et d’Océanie du 14 novembre à Drouot, la maison Binoche et Giquello mise en effet sur des œuvres d’exception, notamment avec la dispersion de la collection Maurice Nicaud et des masques du Burkina Faso de la collection Thomas G. B. Wheelock.

Celle de la collection Nicaud d’abord, qui marque la fin de sa succession. Cette ultime vacation illustre l’épopée de ce collectionneur-marchand qui, à l’instar d’une Hélène Kamer, fut l’un des premiers à rapporter des objets traditionnels de Guinée au début des années 50, avant que le pays ne tombe tout entier sous le joug du président Sékou Touré au moment de l’indépendance du pays en 1958. « Ce qui a permis à Maurice Nicaud ou à Hélène Kamer de ramener de très beaux objets, c’était aussi cette situation politique, explique Patrick Caput, expert de la vente. Avant même d’être président, Sékou Touré avait déjà essayé de détruire les cultures animistes. Au même moment, un [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Océanien, Art Africain, Marché de l'Art


Une vente à faire tourner les têtes chez Bonhams

Artkade

New York, 4 novembre 2019

/

C’est tout simplement la plus belle collection d’appui-têtes ethniques au monde. Le 11 novembre, la maison de ventes Bonhams s’apprête à disperser à New York la fameuse collection Graham Beck. En 2005, l’homme d’affaires et philanthrope sud-africain avait acquis cet ensemble unique d’appui-têtes africains et océaniens auprès de Jonathan Lowen, un avocat né en Afrique du Sud qui vivait à Londres.

Passionné par ces artefacts qui se font plutôt discrets dans les collections privées, ce dernier avait constitué un fonds tout à fait unique au fil des années, notamment avec des œuvres d’Afrique du Sud et du Zimbabwe. « Jonathan Lowen a commencé à collectionner des appui-têtes à la fin des années 60 lorsqu’il est arrivé à Londres, mais il avait le mal du pays », raconte Fred Backlar, l’expert de la vente qui a rencontré le collectionneur il y a quelques années. « La majorité de sa collection a été vendue à la Johannesburg Art Gallery dans les années 80. Après avoir vendu la plus grande partie de sa [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Océanien, Art Africain, Marché de l'Art


Nouvelle vente aux enchères chez Native le 5 octobre

Artkade

Bruxelles, 30 septembre 2019

/

Ouverte en 2011, au 5 de la rue Ruysbroeck, dans le quartier du Sablon, à Bruxelles, par deux anciens collaborateurs de la société allemande Lempertz, la galerie et maison de vente Native organise, le 5 octobre, à 18 heures, sa quatrième session d’enchères de l’année (la deuxième qui ait fait l'objet d'un cataloguée), consacrée aux arts d’Afrique, d’Océanie et des Amériques.

Issus de plusieurs collections privées, 102 lots vont y être proposés, dont un buste Songye en corne, punaises en laiton, métal et divers autres matériaux, qui, à partir des années 1970, a transité par les galeries Pierre Dartevelle et Philippe Guimiot, avant son acquisition par un amateur belge, dont les héritiers ont souhaité conserver l’anonymat. Cette pièce, estimée entre 20.000 et 30.000 euros, pourrait faire partie d’un groupe de quatre sculptures présentant les mêmes caractéristiques stylistiques de la seconde tradition, selon François Neyt, auteur de l’ouvrage Songye : Redoutable statuaire Songye d’Afrique centrale et [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Océanien, Art Précolombien, Art Asiatique, Art Amérindien, Art Aborigène, Marché de l'Art


La signature Adrian Schlag

Artkhade

Paris 3 septembre 2019

/

Spécialisé dans l’art tribal d’Afrique et d’Océanie depuis plus de vingt ans, Adrian Schlag partage aujourd’hui sa vie entre Bruxelles, où il a ouvert une galerie à la fin des années 1990, rue des Minimes, et Ibiza, où il réside « en pleine nature » une partie de l’année, quand il ne visite pas ses clients aux quatre coins de l’Europe et aux États-Unis.

Après avoir participé, mi-juin, à la Bruneaf (Brussels Non European Art Fair), rendez-vous professionnel qu’il honore depuis 2004, ce grand marchand, membre de la Chambre royale des antiquaires de Belgique et de la Chambre belge des experts en œuvres d’art, sera à Paris, du 10 au 15 septembre, dans le cadre de la 18e édition de Parcours des mondes, autre événement incontournable pour les passionnés d’arts premiers.

Pièces archaïques de plus en plus rares

Dans le quartier des Beaux-Arts de Saint-Germain-des-Prés – sa galerie est accueillie à la Bouquinerie de l’Institut –, il doit notamment présenter, parmi une quinzaine de pièces africaines [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Océanien, Interviews, Salons & Foires


Trois collections en une aux enchères à Vienne

Artkhade

Vienne, 1er juillet 2019

/

Réunis par le spécialiste maison Jan Joris Visser, 87 lots d’œuvres d’art tribal seront mis aux enchères, le 8 juillet, au Dorotheum de Vienne. Ces objets, originaires d’Afrique, d’Asie et d’Océanie, et particulièrement d’Indonésie et de Papouasie-Nouvelle-Guinée, proviennent des collections de Benno Mattel, Carlo Monzino et Willem Visser.

Ce dernier, dont l’homonymie avec l’expert de la société de vente autrichienne ne traduit pourtant aucun lien de parenté, a été le tout premier médecin blanc envoyé par le gouvernement néerlandais dans la région d’Asmat, en Papouasie, où ses missions sanitaires au plus près des tribus et villages les plus reculés lui ont valu de recevoir plusieurs centaines de « présents ». Cette collection unique a été prêtée au Musée ethnographique royal (aujourd’hui Musée d’ethnologie) de Leyde, aux Pays-Bas, et n’a jamais été exposée depuis 70 ans.

*« Benno Mattel était un collectionneur très secret, dont nous ne connaissons que peu de choses, à l’exception [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Asiatique, Art Océanien, Art Africain, Marché de l'Art


La Collection Marceau Rivière

Artkhade

Paris 11 juin 2019

/

C’est d’un véritable coup de foudre pour le continent africain que naquit, au début des années 1960, la collection de l’expert et amoureux des arts Marceau Rivière, l’une des plus complètes et saisissantes de la spécialité.

Sa fascination pour l’Afrique naît dès l’enfance, lors de la projection d’un film sur le Congo par un missionnaire de passage dans sa région, et ne le quittera plus jamais. Sa collection débute dès son plus jeune âge. Il achète son premier masque à l’âge de onze ans – objet qu’il a toujours conservé. En 1957, il est incorporé comme méhariste en Algérie et débute ses premières missions pour le musée national du Bardo d’Alger. A partir de 1961, démobilisé, il intègre la compagnie UTA comme ingénieur-technicien. Son nouveau métier lui permet de vivre en Afrique et, en particulier au Tchad, berceau de la civilisation Sao. Pendant plus de vingt ans, sa profession le fait voyager sur tout le continent africain, nouant partout des relations amicales avec les chefs de villages dont il [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Marché de l'Art


Arts africains et océaniens : 115 œuvres aux enchères chez Bonhams

Artkhade

New York, 8 Mai 2019

/Lot 78 : Couple Dogon Tellem, Mali

Pas moins de 115 œuvres d’art africain et océanien seront proposées lors de la vente aux enchères organisée chez Bonhams à New York le 13 mai, à partir de 17 heures.

« Cette sélection soignée et rigoureuse provient de plusieurs collections privées américaines, mais également européennes et de la région du Pacifique », précise Fred Backlar, spécialiste des arts primitifs et consultant pour la maison de vente britannique.

Parmi les pièces majeures présentées dans la sélection d’art africain, on trouve notamment une figure de reliquaire de l’ethnie Kota-Ndassa, actuellement établie dans l’est du Gabon. Haute de 51 centimètres, cette statuette fût recueillie à l’origine par une école de pasteurs et d’instituteurs de Kimpese, au Congo, et fit l’objet d’une publication dès 1940. La pièce (lot 99) est estimée entre 250.000 et 350.000 dollars.

Un couple de statuettes Dogon ou Tellem (lot 78), originaire du Mali et datant du XIXe siècle, voire de plus tôt encore, exposé [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Océanien, Marché de l'Art


Les arts du Pacifique en vedette chez Sotheby’s à New York

Artkhade

New York, 8 mai 2019

/

Exposées à Paris du 8 au 10 avril dernier et à New York depuis le 2 mai, près de 90 œuvres d’art du Pacifique issues de la collection de Harry A. Franklin seront proposées aux enchères chez Sotheby’s le 13 mai dans le cadre de la session de printemps organisée par la maison de vente américaine.

Pionnier dans le commerce des arts d’Afrique et d’Océanie après un début de carrière dans le textile, Harry A. Franklin s’est imposé comme référence dans les années 1950-1960 et a « converti » de nombreux collectionneurs de la côte ouest des États-Unis. Sa galerie, sise à Beverly Hills, était un lieu de rencontre privilégié des anthropologues, amateurs d’art, grands voyageurs, politiciens et stars du cinéma, comme Jacques Lipchitz, Nelson Rockefeller, John Huston, Frank Sinatra ou encore Paul Newman.

Après le décès du marchand californien, en 1983 (il avait 79 ans), une première vente aux enchères, organisée chez Sotheby’s à l’initiative de sa fille, Valérie Franklin-Nordin, a défrayé la chronique en [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Amérindien, Art Océanien, Art Africain, Marché de l'Art


La galerie Flak dans l’alignement des planètes

Artkhade

Paris, 7 mai 2019

/Julien Flak

Ouverte en 1990 au 8 de la rue des Beaux-Arts, la galerie Flak est devenue à partir du début des années 2000 l’une des adresses parisiennes majeures dans le domaine des arts premiers. La dernière exposition en date, autour du navigateur et découvreur au long cours James Cook, est encore venue confirmer ce statut d’expert, à travers la grande cohérence de ses choix esthétiques et historiques.

Collectionneurs d’art moderne, Edith et Roland Flak, les fondateurs de la galerie, sont venus tout naturellement à l’art africain, notamment dogon, dans le cadre de leur collection. Une première exposition de statuettes « ere ibeji », associées à la culture yorouba, que l’on retrouve essentiellement aujourd’hui au Nigeria, préfigurait, dès la fin des années 1990, l’orientation et la spécialisation de la galerie familiale.

« Quand on s’intéresse à l’art moderne, il est difficile de passer à côté de l’art africain », assure Julien Flak, qui a rejoint ses parents rue des Beaux-Arts en 2002, après s’être [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Amérindien, Art Océanien, Art Africain, Interviews, Salons & Foires


Laurent Granier : La passion raisonnée

Artkhade

Saint-Pol-de-Léon, 17 avril 2019

/Photo Vincent Girier Dufournier

J'ai fait votre connaissance sur twitter, à l'époque où vous postiez intensivement des objets de la base de données du Musée du Quai Branly, en organisant vos propres expositions virtuelles avec des objets souvent inconnus des réserves. Votre exposition virtuelle "Early Cote d'Ivoire" a même été acclamée par un tweet impromptu de la critique d'art en chef du New York Times, Roberta Smith....

  Et j'ai eu le "time of my life" ce jour-là.... Beaucoup de jeunes collectionneurs ont une phase de découverte et d'apprentissage très intense. Parcourir les 300.000 objets de la base de données du musée du quai Branly a été ma façon d'exprimer la mienne. C'était formidable d'interagir avec un public très diversifié, qu'il s'agisse de conservateurs de musée, d'artistes ou de personnes simplement curieuses d'apprendre.

Comment vous est venue cette passion pour les arts premiers ?

Il y a 15 ans j'ai rendu visite à des collègues, un Belge et un Français, qui travaillaient à Dakar. Ils [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Océanien, Art Africain, Interviews