3 questions à Federica Morbelli, organisatrice du Parcours des mondes

Par AMA avec Artkhade

Paris, 8 septembre 2018

/

Quelle stratégie cherchez-vous à mettre en place ?

Avec seize éditions dans le rétroviseur, le Parcours des mondes est devenu un acteur de premier plan dans le monde des salons internationaux des arts primitifs et asiatiques. L’héritage de ces seize éditions, de tous ces d’objets vendus, de toutes ces rencontres, tout cela doit être consolidé, en maintenant ce qui a fait la qualité du Parcours des mondes jusqu’ici, la rigueur dans la sélection des exposants. La particularité d’un salon, c’est la diversité de ses parties prenantes. En premier lieu, nous nous adressons aux marchands ; ce sont nos clients et c’est avec eux que l’on travaille pendant six mois pour construire une manifestation riche. Mais notre audience, ce sont les amateurs, les collectionneurs, aux exigences pointues. Il faut parvenir à trouver un bon équilibre.

Quelles pistes suivez-vous pour consolider cette notoriété ?

D’abord, nous souhaitons valoriser l’aspect patrimonial du Parcours des mondes. Nous avons aussi ciblé la nécessité de [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Océanien, Art Asiatique, Art Précolombien, Art Amérindien, Art Aborigène, Interviews, Salons & Foires


4 questions à Pierre Moos, directeur du Parcours des mondes

Par AMA avec Artkhade

Paris, 8 septembre 2018

/

Considérez-vous que le salon, qui fête ses 17 ans ce mois-ci, a atteint l’âge de maturité ? Cherchez-vous encore à l’enrichir de nouvelles perspectives ?

Je suis très fier de la notoriété actuelle du Parcours des mondes. Quand nous l’avons repris, il y a de cela plusieurs années, l’événement était sur la pente descendante. Avec le temps et beaucoup de passion, nous avons travaillé pour lui donner le visage qu’il a aujourd’hui, en sélectionnant les participants parmi les meilleures galeries du monde, ce qui n’est pas évident du fait qu’il y en a très peu. Ça peut paraître paradoxal, mais il faut savoir que dans le monde, il y a une centaine de galeries d’art tribal de premier plan, pas plus. À titre de comparaison, si vous prenez le moindre immeuble du quartier de Chelsea à New York, vous en trouverez autant, si ce n’est plus, sur l’art contemporain. En clair, nous vivons dans un microcosme à l’intérieur duquel nous offrons ce qui se fait de mieux. Cette année, nous avons refusé une vingtaine de [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Aborigène, Art Amérindien, Art Précolombien, Art Asiatique, Art Océanien, Art Africain, Interviews, Salons & Foires


3 questions à Stéphane Jacob

Par AMA avec Artkhade

Paris, 5 septembre 2018

/

Quelle est la dynamique du marché des arts aborigènes ?

2018 s’avère être une excellente année pour l’art aborigène qui poursuit sa conquête des territoires ! Cet intérêt se situe aussi bien au niveau institutionnel, qu’à celui des collections privées ou encore des foires et des ventes publiques. Le mois de janvier a été marqué par la fin d’une exceptionnelle exposition de huit mois « L’effet Boomerang » organisée par le dynamique Musée d’Ethnographie de Genève (MEG) ainsi que d’une exposition que j’ai coproduite avec le MEG et l’Université de Genève sur l’art des ghostnets (ou « filets fantômes »). Les Musées de New Delhi, de Berlin ou encore en ce moment même l’Ubersee Museum de Brème ont produit des focus remarqués sur l’art des Aborigènes et des Insulaires du détroit de Torres. On peut évoquer également le Musée de Vichy qui par ses acquisitions régulières en art aborigène permet l’accès de ces œuvres à un public de plus en plus large. Les fondations et collections privées font [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Océanien, Art Aborigène, Interviews


« Le respect des équilibres »

Gilles Picard

Bruxelles, 23 janvier 2018

/

Harold t’Kint de Roodenbeke aime le mois de janvier… tout comme les collectionneurs internationaux qui se pressent à la BRAFA. Président de la foire pour la sixième année consécutive, il dévoile pour Artkhade avec AMA les grands axes de la stratégie bruxelloise. Verbatim.

Avec près de 25.000 objets réunis, présentés par 135 exposants, la Brussels Art Fair est le rendez-vous à ne pas louper. Si l’événement figure dans le Top 5 mondial des foires d’art, c’est aussi, dès janvier, celui qui donne le tempo du marché de l’art. Après La Biennale Paris en septembre, Frieze Masters en octobre à Londres, et peu avant la TEFAF de Maastricht en mars, la BRAFA a valeur de test pour tous les amateurs de fine art. Un rendez-vous européen majeur, donc, qui dans les bâtiments de briques et de fer forgé du site Tour & Taxis sonne la rentrée du grand négoce. Rappelons que sur ce plateau international, 30 % des marchands sont Belges, le gros de la troupe venant de l’étranger, soit une quinzaine de pays, du Canada au Japon. [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Précolombien, Art Aborigène, Art Amérindien, Art Océanien, Art Asiatique, Art Africain, Interviews, Salons & Foires


THE COLLECTIVE : Martine Pinard, chercheuse d'humanité

Laurent Granier avec Artkhade et Gus Adler & Filles

Paris, 23 janvier 2018

/

Collectionneurs et amateurs font le monde des arts anciens d’Afrique, d’Océanie et d’Amérique. Laurent Granier s’intéresse à leurs parcours, aux ressorts psychologiques de leurs passions, à leurs stratégies et à leurs doutes. Il parle avec eux des objets, de leurs histoires et du marché qui les anime.

**Tout amateur d'arts premiers qui se respecte connait le blog Détours des mondes, ses centaines de posts fouillés, ses comptes-rendus de visites d'expositions, ses billets doux ou amers et ses bibliographies thématiques. Mais qui connaît réellement Martine Pinard, auteure dudit blog et présidente de l’association éponyme ? Je mourais d'envie d'en savoir plus sur cette femme discrète, avec laquelle j'avais eu l'occasion d'échanger deux ou trois fois au cours de mes recherches, et dont l'ampleur et le sérieux du travail laissaient présager d’une belle rencontre. Rendez-vous est pris pour un petit-déjeuner dominical dans un lieu qu'elle affectionne tout particulièrement : La Maison rouge, à Paris, le 2 avril [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Aborigène, Art Océanien, Art Africain, Interviews


Alex Arthur, de l’art tribal et de son marché

Artkhade avec Art Media Agency

Paris, 13 septembre 2017

/

Quels sont les évolutions et les limites du marché de l’art tribal ? Comment s’enrichit-il des apports de la recherche et de l’ethnologie ? Alex Arthur apporte quelques éléments de réponse…

Alexander Arthur est un collectionneur averti et fin connaisseur des arts tribaux. Depuis plus de vingt ans, il est directeur de publication de la revue Tribal Art Magazine. En parallèle, avec Pierre Moos, il s’est investi dès  2009 dans la direction de Parcours des mondes.

-Vous êtes l’un des acteurs majeurs de Parcours des mondes. Comment avez-vous vu évoluer le salon  ?

A.A. : J’ai effectivement pris part à la première édition de Parcours des mondes. À l’époque, ce n’était qu’un petit rassemblement, qui comptait une poignée de marchands. Mais le concept était bon et le salon a rapidement occupé une position importante dans le calendrier international. Avec le temps, Parcours des mondes a gagné en qualité, comme le marché. C’est devenu un rendez-vous prisé par de nombreuses galeries, d’où la [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Asiatique, Art Océanien, Art Amérindien, Art Aborigène, Art Précolombien, Salons & Foires, Interviews


4 questions à Pierre Moos

Artkhade avec Art Media Agency

Paris, 12 septembre 2017

/

-Vous dirigez Parcours des mondes depuis  2007. Quel regard portez-vous sur l’évolution du salon et du marché de l’art tribal ?

P.M.: Parcours des mondes a été créé à la demande des marchands d’art tribal. Comme son nom l’indique, cette foire est un événement international, ouvert à toutes les formes de cultures artistiques extra-européennes. Depuis une dizaine d’années, nous avons repensé la communication autour de l’événement : nous consacrons ainsi 80  % des recettes de Parcours des mondes aux dépenses de relations presse, de publicité et de marketing. Cette publicité, couplée à celle réalisée autour de la vente de pièces phares aux enchères, permet de faire connaître l’art tribal dans le monde entier et c’est positif. Enfin, l’ouverture récente du salon aux arts asiatiques prouve, s’il le fallait encore, le rôle majeur de la place parisienne sur le marché de l’art mondial. L’ensemble de ces éléments explique pourquoi le Parcours est aujourd’hui la foire la plus importante au [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Océanien, Art Asiatique, Art Précolombien, Art Amérindien, Art Aborigène, Salons & Foires, Interviews


Bourgogne Tribal Show 2017

Artkhade avec Gus Adler & Filles

Besanceuil, 14 mars 2017

/

Jean-François Schmitt est amateur d'art et collectionneur. Il est Ami du musée du Quai Branly - Jacques Chirac et membre du cercle Lévi-Strauss.

Anthony Meyer est marchand et auteur spécialisé dans les arts anciens et traditionnels des cultures du Pacifique et des cultures esquimaudes. Il dirige la galerie Meyer – Oceanic Art à Paris et a fondé, avec Laurent Dodier, Bruno Frey, Jacques Lebrat et Bruno Mory, le Bourgogne Tribal Show.

Pour sa 2e édition, le Bourgogne Tribal Show ouvrira ses portes à Besanceuil du 25 au 28 mai 2017. Vous avez participé tous deux à la première édition de la foire, l’un en tant que marchand, l’autre comme collectionneur. Pouvez-vous nous faire part de cette expérience ?

Jean-François Schmitt : Je retiens de cette première édition le plaisir de voir de l’art tribal dans un cadre inhabituel. L’ambiance, plus informelle et conviviale, était très différente des autres foires. Son emplacement en région bourguignonne invitait à rester plusieurs jours sur place pour découvrir les [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Amérindien, Art Aborigène, Art Précolombien, Art Asiatique, Art Océanien, Art Africain, Interviews, Salons & Foires


Une collection d’art multimillénaire

Artkhade avec Art Media Agency

Paris, 6 septembre 2016

Christie's

À l’occasion de Parcours des Mondes, le jeune collectionneur Inti Ligabue dresse le portrait de l’un des plus importants ensembles d’art italiens, allant de la préhistoire aux tableaux modernes, en passant par l’art tribal. Inventaire.

*Inti Ligabue, trente-cinq ans, a été nommé président d’honneur de la 15e édition du Parcours des Mondes, qui réunit à Paris cette année 80 galeries internationales d’arts premiers et asiatiques, du 6 au 11 septembre. Inti est le fils de Giancarlo Ligabue, décédé en 2015, grand archéologue et paléontologue italien, collectionneur, mais aussi figure politique et homme d’affaires, à la tête de Gruppo Ligabue, une entreprise familiale centenaire de fret alimentaire et de services, qui irrigue tous les continents. Cette éminente figure publique italienne a laissé un héritage sans pareil, qui comprend une extraordinaire collection d’art multimillénaire. Pour poursuivre l’aventure de son père, Inti Ligabue a créé en [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Asiatique, Art Aborigène, Art Amérindien, Art Précolombien, Art Océanien, Art Africain, Interviews, Salons & Foires


Bryan Reeves, une vision prospective du marché de l’art tribal à Londres

Artkhade avec Art Media Agency

Londres, 27 août 2016

/

Bryan Reeves promeut une certaine idée de la culture et de l’art tribal depuis qu’il a lancé son salon Tribal Perspectives en 2007. Depuis, l’évènement a grandi, changé de nom et de lieu en investissant The Mall Galleries pour devenir Tribal Art London. Cette année, la foire aura lieu du 1er au 4 septembre à Londres. Art Media Agency et Artkhade sont allés à la rencontre de Bryan Reeves pour en savoir plus.

  • Pouvez-vous nous présenter Tribal Art London ? Quelle est la ligne de votre foire ?

B. R.: J’aime présenter Tribal Art London comme un salon culturel. Nos exposants couvrent tous les champs de l’art tribal autour du globe et nous avons un programme de conférence assez poussé, afin de proposer des débats dans des domaines aussi larges que la culture ou l’ethnographie. Tout cela afin de donner une meilleure compréhension de l’art tribal, sans se contenter de n’être qu’un salon strictement marchand.

Aujourd’hui, la foire approche de ses neuf ans. Quand nous avons débuté, nous n’étions qu’une [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Océanien, Art Asiatique, Art Précolombien, Art Aborigène, Art Amérindien, Interviews, Salons & Foires, Marché de l'Art